Nettoyage ECOLOGIQUE

Un intérieur « sain » et « détox » commence par une bonne connaissance et une utilisation adaptée des différents produits ménagers. Les produits d’entretien naturels satisfont les critères essentiels d’un nettoyage efficace.

les propriétés nettoyantes des produits d'entretien naturels

Nettoyant, détergent, désinfectant, détartrant, dégraissant : quelles différences ?

Tout l’art du ménage naturel réside dans une bonne connaissance de ses produits d’entretien pour utiliser le bon produit pour la bonne surface afin d’obtenir l’effet souhaité. Pour créer le produit nettoyant idéal, vous avez besoin de connaître vos objectifs : que souhaitez-vous nettoyer ? Nos recherches dans le domaine de la chimie du nettoyage nous ont permis de mieux comprendre les principes actifs et les modes d’action des produits nettoyants. Dans cet article, nous faisons le point sur les différentes propriétés des produits d’entretien naturels et leurs usages.

Nettoyant ou détergent ?

Mêmes les experts du ménage auraient du mal à répondre à la question. Ces deux termes sont souvent utilisés comme synonymes. Pourtant, ils ne veulent pas dire la même chose.

 

Un produit détergent, par définition, nettoie en entraînant les impuretés par dissolution. Il contient donc un agent chimique, plus communément appelé un tensio-actif, qui décolle, déplace ou disperse les impuretés. Les détergents les plus connus sont le savon noir, le liquide vaisselle, le savon de Marseille ou la lessive.

 

Dans le mode d’action d’un détergent, l’ingrédient de base, c’est l’eau. Ces agents de surface ont en effet la particularité de former avec l’eau une mousse plus ou moins dense qui capture les salissures et les regroupe, facilitant ainsi leur élimination. On peut observer par exemple ce phénomène lorsque l’on verse une goutte de savon dans une casserole grasse remplie d’eau : le gras et les salissures sont encerclées par l’eau savonneuse.

 

Un produit nettoyant, quant à lui, est un terme générique qui regroupe tous les types de produits d’entretien, y compris l’huile de coude. Le but du nettoyage est d’enlever les matières indésirables : 

 

  • les matières organiques (graisses, sang, œuf, terre, excréments, etc.),
  • les manières minérales (calcaire ou tartre),
  • les micro-organismes (bactéries, microbes, virus, champignons et moisissures).

 

On choisit son produit nettoyant en fonction de la tâche ou de la saleté à éliminer et de la qualité de la surface à entretenir (bois, carrelage, faïence, etc). Un produit universel multi-usage (pH neutre entre 5 et 9), convient à la plupart des surfaces.

maison saine nettoyage à domicile naturel

Un désinfectant pour des usages bien particuliers

Les produits désinfectants ont une action bactéricide, sporicide, virucide, fongicide ou antiseptique. Ils permettent de désinfecter une surface et de préserver les utilisateurs d’un lieu de tout organisme pathogène et ainsi d’éviter la propagation des maladies. Ils ont été très utilisés dans le milieu hospitalier, pour préserver l’asepsie des locaux, mais également dans les logements particuliers et en collectivité, notamment dans les sanitaires. Récemment, plusieurs études ont démontré que la désinfection peut avoir des effets pervers, alors qu’un simple nettoyage avec un produit détergent comme le savon noir suffit à maintenir des conditions d’hygiène optimales et exigeantes en éliminant tout simplement le biofilm. Qu’est-ce que le biofilm ? C’est une communauté de microorganismes (bactéries, champignons, micro-algues et protozoaires) qui sécrètent une matrice protectrice qui leur permet d’adhérer aux surfaces. Il suffit d’éliminer ce biofilm avec un détergent et un chiffon microfibre pour obtenir une désinfection satisfaisante dans la plupart des cas.

Un détartrant pour s'attaquer au calcaire

Les matières minérales peuvent aussi être un nid à bactéries. C’est pourquoi il est important de détartrer le mobilier des sanitaires et les robinetteries. Un produit détartrant est constitué de produits très acides, avec un pH entre 0 et 3. Les produits détartrants proposés dans le commerce peuvent contenir de l’acide sulfamique, sulfurique, niflumique ou phosphorique. Certains sont toxiques et irritants. Fort heureusement, les produits biologiques intègrent désormais des acides acétiques, citriques et lactiques, qui sont davantage bio-compatibles.

 

Pour les amateurs de produits naturels, le vinaigre blanc est un excellent anti-calcaire naturel. Pour ne pas devoir supporter son odeur désagréable, on peut le remplacer par de l’acide citrique ou par du citron, tout simplement. Ces deux ingrédients éliminent les taches de calcaire sur les vitres et peuvent être utilisés pour les ustensiles de cuisine (bouilloire, cafetière) puisqu’ils sont tous les deux comestibles.

 

Pour prévenir l’apparition du tartre ou pour simplement nettoyer les sols, un produit légèrement acide (pH entre 5 et 3) est désincrustant : il permet mieux détacher les poussières fixées sur le sol, les meubles ou les murs.

Bien choisir son produit dégraissant

Les produits alcalins (ou basiques) ont des propriétés dégraissantes. Pour dégraisser les surfaces au quotidien, un dégraissant multi-usages (pH entre 9 et 12) permet un nettoyage efficace. Pour les graisses tenaces, il est nécessaire d’utiliser un produit décapant fortement alcalin (pH entre 13 et 14). Ces derniers sont à réserver, par exemple, pour un grand ménage de la cuisine.

Les produits d’entretien naturels sont adaptés à tous les usages

Les produits d’entretien naturels n’ont rien à envier aux produits industriels et professionnels. Ils permettent parfaitement de remplir leurs missions de lavage suivant les propriétés recherchées :

 

  • Les surfaces vitrées : le produit le plus courant et le plus simple est le vinaigre, ou une formule anti-calcaire pour faire briller les vitres sans les rayer et pour dégraisser,
  • La salle de bains : savon noir, vinaigre et produits multi-usages pour remplacer l’eau de Javel et les détergents agressifs, désinfecter et éviter les moisissures ; produit acide pour récurer le lavabo ou la cuvette et détartrer la robinetterie ; produits biodégradables alcalins pour déboucher les canalisations et éliminer les mauvaises odeurs, 
  • La cuisine : savon noir, cristaux de soude, ou un produit alcalin tout-en-un pour dégraisser toutes les surfaces ; produits spécifiques pour récurer l’évier, enlever les tâches incrustées, désodoriser, faire briller l’argenterie, faire briller l’inox.
  • Le salon ou la chambre : produit multi-usage pour assainir l’air ambiant, dépoussiérer, faire briller ; produits spécifiques pour entretenir les meubles, nettoyer les tapis et les moquettes, éliminer les acariens.
  • Les boiseries et les parquets : produits à base de cire d’abeille pour faire briller, nourrir le bois, enlever un voile terne sur le sol en bois, dépoussiérer les meubles et limiter d’effet statique qui favorise la réapparition de la poussière,
  • Les carrelages : savon noir pour faire briller le sol, produit multi-usage légèrement acide pour décrasser et désinfecter.
produits ménager écologiques

Le pulvérisateur multi-usage fait du vide dans vos placards

L’industrie chimique nous a habitué à utiliser des dizaines de produits différents. C’est bien normal : on ne bâtit pas un empire commercial en vendant un produit unique pas cher et en laissant croire aux consommateurs qu’ils pourraient le fabriquer eux-mêmes, tant sa composition est simple.

 

À La Voisinnerie, nous utilisons principalement deux produits multi-usages : l’un a une composition acide et le second une recette alcaline. Ils nous permettent de nettoyer les sols, les vitres, les sanitaires, la cuisine avec une qualité professionnelle et sans polluer l’air intérieur et l’eau de nettoyage. Ils ne laissent pas de traces, ni dans la maison, ni pour la planète.

PLUS DE
ressources